Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Quelques chiffres

4,6 millions de personnes souffrent d'une arthrose symptomatique

52% des sujets de plus de 65 ans présentent une arthrose radiologique

50% en souffrent

10% nécessite une prise en charge médicale ou chirurgicale


Définition

L'arthrose est considérée comme une maladie du cartilage (Le cartilage est un tissu conjonctif spécialisé formé par des cellules, les chondrocytes, de forme arrondie, généralement incluses dans des logettes, ou chondroplastes au sein d'une riche matrice fibreuse constituée de gel de protéoglycanes (dont une partie est faite d 'acide hyaluronique) et de collagène (à 90% de type II, spécifiques de ce tissu ).

Cette maladie se définit traditionnellement par une maladie du cartilage exclusivement qui s'use de manière passive et donc inéluctablement lié au vieillissement et sans possibilité de réparation de ce tissu apparemment inerte:

Des études ont montré que le cartilage n'est pas un tissu inerte car les cellules qui le composent, les chondrocytes sont très actives capable de produire des substances pro inflammatoires, mais aussi participer à la restauration de la matrice.

Le cartilage n'est pas seul en cause : la membrane synoviale , l'os sous chondral sont aussi atteints; ce qui peut expliquer que

- la progression de la maladie ne se fait pas de manière linéaire et n'est pas corrélée à l'intensité de la douleur.

- elle peut s'accompagner de poussées inflammatoires alors que théoriquement il ne s'agit que de lésions mécaniques.

Etiologie

Elle n'est pas vraiment connue alors on dit que l'arthrose est « multifactorielle »

Certes l'âge : mais pas toujours car 30% des personnes âgées n'en ont pas et quand il n'y a pas d'arthrose à 75 ans elle n'apparait pas après!

La génétique: ce n'est vraiment prouvé que dans des cas très précis de certaines polyarthroses familiales précoces et dans certaines arthroses des articulations digitales

Causes curables: ce sont des causes qui favorisent l'apparition de l'arthrose et sur lesquelles on peut agir:

soit le cartilage est normal au départ mais subit des pressions excessives:

-troubles de la statique (genu valgum ou genu varum....

-maladie de la hanche

-traumatismes (fractures mal réduites, rupture de ligament, hyper sollicitation sportive)

soit le cartilage subit des pressions normales mais est altéré au départ par:

-par une maladie générale comme la chondrocalcinose, ....

-par des facteurs endocriniens ( ménopause ?)

-une maladie locale (séquelle de maladie inflammatoire de la synoviale ), maladie de l'os comme la maladie de Paget

-la piste des études actuelles est le cartilage lui même et en particulier sa composition dès le début de la vie


Toujours penser à la coordination neuro musculaire : des anomalies de tension sur les tendons et les muscles ont une répercussion sur l'articulation donc le cartilage


Clinique

Douleur: L'arthrose fait mal mais les douleurs n'apparaisaent qu'à un certain degré de destruction du cartilage et il n'y a aucun parallélisme entre l'intensité de la douleur et la gravité de la lésion articulaire;

Enraidissemnt et déformation arrivent en fonction de l'évolution


Le traitement: pas de fatalisme

 Prévenir: bien se sentir dans ses articulations et les respecter!

alimentation saine, boire suffisamment, pas de toxique (tabac: très oxydatif)


sport mais en douceur: quand on fait un sport qui  sollicite les articulations (tennis, jogging, ou sport collectif type volley, foot,...) toujours penser aux articulations et aux muscles qui les sollicitent:

DETENDRE... RECENTRER

Chacun a sa méthode:

aucune n'est miraculeuse :

trouver la sienne


Ralentir la progression

L'arthrose nécessite un traitement de fond: les grands remèdes d'arthrose à utiliser en traitement de fond sont souvent prescrits par un médecin homéopathe:

Medorrhinum, Natrum Sulfuricum, Thuya ...


Les médicaments symptomatiques de la douleur sont plus faciles à utiliser en auto médication en 7 CH 3 granules 2 à 3 fois par jour:

Rhus Tox: douleur aggravée par l'humidité et le froid, après avoir été mouillé, couché sur le côté douloureux et au repos

améliorée par le temps chaud et sec, au début du mouvement, en changeant de position, les applications chaudes et les frictions

sensation de brisure surtout de la région lombaire

Bryonia:  il y  a toujours une participation synoviale

douleur aggravée par le mouvement, la chaleur et le temps chaud, à 21 h et surtout autour de 3h du matin, 

améliorée par le repos, le pression forte et les applications froides, couché sur le côté douloureux, soif de boissons froides

Radium  Bromatum:   surtout douleur lombo sacrée et orteil

douleur à type d'endolorissement aggravée au lever après s'être allongé, après manger,

améliorée par un bain très chaud, le mouvement prolongé et en étant allongé

Ledum Palustre : douleurs aggravées la nuit, par le mouvement , le vin

améliorées par un bain froid, le froid, les pied dans l'eau froide

surtout douleurs des pieds et orteils ou croisées (cheville droite-épaule gauche, par exemple) , l'articulation peut être enflée sans rougeur

Rhododendron: douleurs déchirantes et tiraillantes des membres supérieurs surtout par temps venteux et avant l'orage

Actea spicata: douleurs déchirantes des poignets, des chevilles ou doigts avec faiblesse dans les mains, aggravées par le toucher, la fatigue et les changements de température

Nicollum :  craquements et d ouleurs dans les vertèbres cervicales améliorées le soir

Nux vomica: torticolis ou lumbago avec douleurs violentes aggravées le matin impossibilité de se tourner dans le lit et doit s'asseoir, par des excès alimentaires, par temps froid et sec, par le contact

améliorées au repos, par temps humide

Arnica : douleur comme une courbature, comme une contusion, le lit paraît dur, ecchymoses au moindre contact

Causticum: utilisé en médicament de fond dans l'arthrose très avancée mais aussi en tant que médicament de douleur : douleur de brûlure comme par de la chaux vive avec raidissement intense 

aggravée par le temps sec et froid, après avoir été mouillé ou pris un bain

améliorée à l'humidité et l'air chaud

.

Certains médicaments à base de plantes sont efficaces surtout au début:

saponine d'avocat et de soja plus connu sous le nom de Piasclédine

Harpagophytum en teinture mère

Ribes Nigrum Bourgeons macérat glycériné 1D


Les anti oxydants à base d'omega 3 et les produits à base de cartisolamine ne sont pas à négliger. 


Bibliographie:

Précis de rhumatologie clinique (Contribution de l'homéopathie)

C. DRAY-RABOTNIK – G. GUIRAUD – A. HOLTZCHERRER Editions CEDH 2003


Pathologies dorsales Dossier « Cahier de Biothérapie » Fev-Mars 2002


Médecine du Sport

J.M. FERRET – H. KOLECKAR Editions Boiron 2000


Précis de matière médicale homéopathique

L. VANNIER – J. POIRIER  Editons Doin 1978



Tag(s) : #conseils