Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La cystite est une inflammation de la vessie et de l'urètre

La vessie est une poche qui recueille les urines arrivant des reins par deux conduits appelés uretères; 2 reins 2 uretères.

vessie.jpg L'urine accumulée dans la vessie doit être sortie et cela se fait par un petit canal : l'urètre.(in Vessie-urètre-Laboratoire d'anatomie-Hôpital de Purpan-Toulouse-Pr Jacques MOSCOVICI)urètre

 La cystite se manifeste par des brulûres à la miction, ces brulûres s'accompagnent de contractions appelées tenesmes, plus ou moins violentes et parfois de saignements.

Les urines peuvent être troubles, sanguinolentes ou foncées.

Leur odeur est souvent modifiée.

Sera traitée ici la cystite simple de la femme.

En effet chez l'homme elle est signe d'une autre pathologie (maladies sexuellement transmissibles comme la gonococcie, trouble de la miction lié à un problème de prostate, ...).

Une cystite avec fièvre n'est pas une cystite simple. 

La cystite simple de la femme est dans la majorité des cas provoquée par la pullulation de Escherichia Coli, germe qui se retrouve dans l'intestin, dans certaines circonstances,  et qui colonise la vessie du fait de la proximité de l'orifice externe de l'anus et de l'urètre.

La pullulation de ce germe est liée à un déséquilibre de la flore intestinale suite à:

- un épisode de constipation ou une constipation habituelle

- un défaut d'hydratation: farniente_2a.jpgattention l'été.

 

 

 

 

- un traitement antibiotique...

Les cystites simples de la femme sont souvent récidivantes et le traitement antibiotique préconisé pose le problème de l'apparition d'une résistance. 

L'Escherichia coli est de plus en plus résistant aux antibiotiques.

L'approche homéopathique homeopathiques-granulesest, selon sa méthode, une approche plus globale où il est tenu compte des circonstancse d'apparition, de la récidive, des symptômes concomittants... et nous y reviendrons.

Premiers conseils:

- Boire en plus grande quantité eau couleet alcaliniser les urines en buvant de temps en temps des eaux bicarbonatées style Vichy (en tenant compte de leur forte teneur en sel).

- Rééquilibrer la flore intestinale en prenant des gélules spécifiques: de nombreux laboratoires en fabriquent (Jaldes, Nutergia, Pileje, Codifra...)

- Prendre du cranberry.jpgCranberrry ou canneberge: en France l'AFFSA a reconnu l'action de cette baie rouge de la famille des myrtilles et qui se trouve en Amérique du Nord.

De nombreuses préparations existent: la dose qui semble faire l'unanimité pour empêcher la fixation des germes E. coli sur la paroi est de 360 mg d'extraits de cranberry à 10% de proanthocyanidines)

 ... à suivre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #conseils