Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'approche thérapeutique des cystites concerne la cystite non compliquée de la femme.

Cette cystite est trop souvent récidivante et pose un problème de conduite à tenir en médecine de ville ;les antibiotiques agissent mais la résistance des  bactéries se développe de plus en plus.

Des conseils ont été donnés dans l'article précédent, abordons maintenant le traitement homéopathique:

3 médicaments reviennent fréquemment: Cantharis, Mercurius Corrosivus et Staphysagria

CANTHARIS: Douleurs violentes et brulantes dans la vessie avec besoin fréquent d'uriner, douleurs tranchantes, coupantes le long de l'urètre avant, pendant et après la miction.

Urine peu abondante, foncée et sanguinolente.

Une douleur lancinante et forte du coccyx accompagne parfois la miction.

MERCURIUS CORROSIVUS: douleurs brulantes au passage de l'urine qui est peu abondante, trouble, épaisse et parfois verdâtre

Tenesme permanent aggravé la nuit, salivation intense avec langue très chargée comme tous les médicamentslangue-blanc.jpg homéo à base de mercure. Sueurs et froid la nuit.

STAPHYSAGRIA: Douleurs brulantes dans l'urètre, permanentes CESSANT en urinant.

Sensation de goutte à goutte et persistance de la brulure après la miction.

Médicament de la cystite des premiers rapports ou de la reprise des rapports après une période  d'abstinence:

"la cystite de la jeune mariée".

Autres remèdes: Chimaphylla, Equisetum, Pareira Brava, Sarsaparilla et Terebenthina

Chimaphylla: Douleurs le long de l'urètre, piquantes pendanti-carre-lombes et après la miction accompagnées de douleurs dans les lombes, tantôt d'un côté tantôt de l'autre.

Miction surtout la nuit, sensation de balle dans le périnée en étant assis.

Prele.jpg

 

Equisetum: Besoin impérieux d'uriner avec évacuation fréquente et ABONDANTE d'urines souvent claires.

Douleurs intenses en urinant , précédées de pesanteur intense dans la vessie, plus à droite, non améliorée par la miction. 

 

Pariera Brava: Douleur aigue dans l'urètre avec besoins fréquents mais difficulté à évacuer. Les douleurs irradient dans les cuisses. Cystite des lithiases urinaires

Sarsaparilla: Douleur intolérable de fin de miction avec ténesme insoutenable de la vessie

Urine plus facilement debout, une urine rare cotonneuse avec dépôts blancs.

Térébinthina: Douleur intense en urinant du sang: noir donnant aux urines un aspect de marc de café; peu abondantes elles ont une odeur très particulière (on rapporte une odeur de violette)

Accompagnée d'une langue sèche rouge et vernisssée qui brule au bout.

2 autres médicaments peuvent être indiqués:

Causticum : dont les muqueuses quelles qu'elles soient, brûlent quand elles sont atteintes; la cystite s'accompagne de fuites urinaires

Capsicum: douleur comme si on versait du poivre dans la vessie ou l'urètre 

La posologie est de 3 granules toutes les heures à espacer en fonction de l'amélioration pendant 24 h, puis 3 à 4 fois par jour durant les 3 jours suivants

Toujours consulter si aucune amélioration n'apparait au bout de 48H ou si apparaissent fièvre et douleurs rénales.

Pensez à boire!.. de l'eau 

 

 

 

Tag(s) : #conseils