Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Période difficile pour les organismes

 

C’est l’hiver

 

CIMG6831.JPG 

 

Le froid de cette fin du trimestre 2010, le manque de

luminosité, les fêtes de fin d’année entre réunions

familiales et conviviales et agapes qui les accompagnent

ont mis à rude épreuve les organismes

 

champagne 

En ce début d’année il faut reprendre les activités

professionnelles ou autres, bien décidés à tenir

les bonnes résolutions mais un peu fatigués!

 

C’est souvent à cette période qu’apparaissent certaines

pathologies, en particulier

 

La grippe:

 

Frissons, courbatures et fièvre brutale font les symptômes

principaux de cette maladie virale.

 

Sa durée est de 3 à 5 jours avec une amélioration de 48 h

et parfois une remontée de température qui ne dure pas

mais c’est à ce moment qu’apparaissent les complications. 

La plus fréquente est la surinfection bronchique.

 

La grippe est une maladie virale qui déprime l’immunité

d’où la fragilité de l’organisme et la fatigue qui suit.

grippe 

Les conseils

Se reposer et en particulier arrêter toute activité

professionnelle ou autre au minimum 3 jours : en effet le

fait de faire « comme si » à coup d’antipyrétiques et

stimulants en tout genre est source de complications.

S’hydrater correctement, manger léger et en homéopathie:

ICI

 

La « gastro » :

 

Vomissement et/ou diarrhée, ou seulement nausées, parfois

fièvre la gastro-entérite a une symptomatologie variée

et peut être source d’aggravation surtout chez les

touts petits 

et les personnes fragilisées par une pathologie

intercurrente  ou des thérapeutiques déprimant l’immunité.

 

Quels que soient les symptômes la première mesure est

la diète et boire en quantité suffisante :

chez les enfants de moins de 3 ans la déshydratation

survient rapidement, au moindre doute il faut

consulter le médecin et surveiller l’évolution du poids:

un jeune enfant qui perd plus de 10 % de son poids

doit être hospitalisé. 

En cas de diarrhée faire boire à l’enfant des solutions

de réhydratation (GES 45® ou autre DIARGAL®). 

Pour le grand enfant et l’adulte boire du bouillon

légèrement salé ou de l’eau citronnée sucrée

et légèrement salée.


En cas de vomissements boire en petite quantité en

association à un traitement approprié.

L’allopathie propose des médicaments qui peuvent être

utiles quand il n’y a pas d’action de l’homéopathie.

C'est toujours plus logique de commencer par les granules.

 

Les conseils de l’homéopathe

Les médicaments les plus utiles après des excès sont :

Antimonium Crudum, Nux Vomica et China auxquels on peut

associer Lycopodium


ANTIMONIUM CRUDUM : langue chargée d’un enduit blanc

comme du lait, nausées, éructations ayant

le goût des aliments et vomissements

Selles mi-solides, mi-liquides

Désir de choses acides et soif, très grincheux,

n’aime pas qu’on le touche

 

NUX VOMICA :

Nausées avec mauvais goût dans la bouche,

aversion pour tout aliment

Maux de tête le matin avec yeux rouges et enflammés

Eructations acides après les repas et somnolence;

sensation de poids lourd sur l’estomac

avec besoin de desserrer la ceinture

Les vomissements soulagent

Diarrhée avec sensations d’avoir toujours envie,

accompagnée de ballonnement.

 

CHINA:

Goût amer et tous aliments dégoûtent, soif intense,

ne peut rien manger sans que l’abdomen soit distendu

Coliques et gaz, éructations qui ne soulagent pas

Diarrhée sans douleur, jaunâtre avec beaucoup de gaz,

suivie d’une grande faiblesse. 

 

LYCOPODIUM : Ne supporte pas les huitres

Vomissements avec persistance d’une brulure

intolérable au niveau du pharynx, ballonnement intense

Aggravé entre 18 h et 20 h

 

Autres médicaments :

 

IPECA :

Nausées permanentes, vomissements qui ne soulagent pas

sensation d’estomac qui pend dans l’abdomen

Langue propre

Diarrhée écumeuse, verdâtre et nausées persistantes

Aggravé par les sucreries   comme 

ARGENTUM NITRICUM

Diarrhée verdâtre comme des épinards hachés,

explosive avec gaz fétides 

 

Penser aussi à

 

ARSENICUM ALBUM :

Vomissements violents après avoir bu ou mangé

quoique ce soit

Accompagnés de diarrhée excoriante

Agitation et frilosité,

soif de petites quantité d’eau froide

malgré son besoin de chaud

Les vomissements et la diarrhée sont suivis

d’épuisement hors de proportion avec la quantité évacuée.

 

BRYONIA :

Nausées le matin aggravées par le moindre mouvement

Diarrhée bilieuse à chaque mouvement

Soif intense de grande quantité d’eau

 

GELSEMIUM :

Contexte grippal avec frissons, courbatures,

grand abattement sans soif 

diarrhée de selles molles, indolores parfois involontaires

 

MERCURIUS CORROSIVUS :

Vomissements incessants bilieux avec sensations

de brulure de l’épigastre, abdomen douloureux

Envie d’aliments froids

Diarrhée peu abondante et sensation de n’avoir jamais fini

douleur de spasme intense

Suintement douloureux de l’anus

 

PHOSPHORUS :

Nausées améliorées par de l’eau glacée

mais vomissements dès que l’eau est réchauffée

dans l’estomac.

Vomissements douloureux

Diarrhée involontaire avec douleur de la région hépatique

 

RUMEX CRISPUS :

Diarrhée le matin de bonne heure de selles indolores

Besoin impérieux qui oblige à sortir du lit

entre 5 et 7 h le matin

Toux pendant la selle

 

VERATRUM ALBUM :

Vomissements violents accompagnés de sueurs froides et

prostration

Diarrhée précédées de douleurs violentes,

sueurs froides et malaise

 

Prendre 3 granules en 5 ou 7 CH, 3 à 4 fois par jour

 

En cas de diarrhée penser aux reconstituants de la flore

intestinale style LACTEOL®, IMGALT® ERGYFILLUS®,

LACTIBIANE® et autres: 1 gélule aux 3 repas

 

Références:

Matière médicale de Vannier et Poirier Ed Doin

Internet

 

 

 

 

Tag(s) : #conseils