Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Avant de commencer cet article: au nom du conseil d'administration de l'association "Homéopathie pour Tous" je vous souhaite du bonheur pour 2013

-cap_enfola_a.jpg 

Les fêtes sont terminées mais la gastro-entérite persiste! Faut dire qu'elle a commencé avant les fêtes.

Comment la gastro peut commencer avec les fêtes ?: le virus ? la fatigue de fin de trimestre ? mais peut être aussi la difficulté à voir venir ces fêtes ?...

Penser à Gelsemium : angoisse d'anticipation dans un contexte de syndrome grippal (maux de tête frisons courbatures).

Penser à Ignatia, Phosphoric Acid en cas de chagrin slencieux en voyant arriver ces fêtes.

Penser à Argentum Nitricum dans l'angoisse du rendez vous  

Après ce préambule qui permet de faire réfléchir sur la cause profonde de certaines maladies aigues, quelques conseils de traitement des symptômes de la gastro entérite.

Qu'est ce qu'une gastro entérite ?:

apparition brusque de nausées avec ou sans vomissements et d'une diarrhée c'est à dire 2 à 3 selles par jour, liquides ou molles, avec ou sans douleurs abdominales

ces symptômes peuvent s'accompagner de fièvre.

WC.jpeg

La complication principale de la gastro-entérite aigue est la déshydratation avec perte  de poids, soif, diminution de la diurèse,surtout chez les jeunes enfants

La gastro-entérite aigue évolue le plus souvent en 1 à 3 jours.La persistance des symptômes, au delà de 3 jours mais surtout la violence des vomissements et/ou de la diarrhée les 8 premières heures, doivent inciter à consulter un médecin.

En premier lieu la diète :diete.jpeg

1) boire en essayant de ne pas boire que de l'eau pure en privilégiant:

la préparation "maison": dans un litre d'eau le jus d'un citron, une cueillère à soupe de sucre et une pincée de sel, ou un bouillon de légumes 

Mais aussi(indispensable chez l'enfant) des solutions de réhydratation telles GES 45® ou Gastrolyte® qui se trouvent en pharmacie.

2) supprimer au minimum 48 h, les produits laitiers 

3) favoriser l'alimentation à base de riz cuit, légumes cuits comme les carottes, fruits cuits... éviter les légumes riches en fibres, les fruits crus en dehors de la banane, les aliments riches en gluten (pain, pâtes,....)

conseils homéopathiques

Aconit: les symptômes apparaissent brutalement après un coup de froid sec, douleurs abdominales obligeant à se courber en 2 sans soulagement, selles glaireuses et vertes "comme des épinards hachés", agitation anxieuse +++


Aloe: sensation de pesanteur avec besoin urgent d'aller à la selle et peur d'expulser une petite selle

besoin permanent le matin en se levant, après manger, debout avec parfois défaillance après la selle


Antimonium Crudum: "gastro-entérite des gros mangeurs qui ont pris froid" avec nausées et diarrhée sur un coup de froid humide ou après un bain froid

les symptômes s'accompagnent d'une salivation abondante, langue très blanche et gerçures au coin des lèvres

selles mi-molles, mi-solides avec douleurs violentes


Argentum Nitricum: GEA avec rots violents et douleur sous costale gauche, diarrhée en selles éclaboussantes avec gaz bruyants et fétides, selles verdâtres

souvent dans un contexte de stress. 


Arsenicum Album: GEA suite à un coup de froid ou à une intoxication alimentaire (en particulier viande avariée)

la diarrhée s'accompagne de vomissements, tout est brûlant, d'odeur putride et entrainant une très grande faiblesse avec refroidissement des extrémités

soif fréquente de petite quantité de liquide chaud ou froid mais qui est rejeté peu de temps après, besoin de chaud

agitation et change de place tout le temps.


Bryonia: nausées le matin au lever, aggravées au moindre mouvement,sensation de pierre sur l'estomac avec selles bilieuses, brunes et offensives. En ayant bu froid après avoir eu chaud.

Soif de grande quantité d'eau.


Chamomilla: douleurs abdominales violentes et mal supportées avec cris et agitation, une joue rouge une autre pas, nausées et éructations à goût d'oeufs pourris.

diarrhée avec selles acqueuses, brûlantes et/ou gaz douloureux.


China regia: abdomen très distendu, diarrhée de selles abondantes et jaunâtres, foie sensible.


Croton Tiglium: diarrhée dès que le patient mange ou boit avec évacuation brusque, en jet de selles jaunâtres

nausées très intenses avec afflux de salive dans la bouche

Chez les enfants petits: érythème fessier très rouge et douloureux.


Ipeca: nausées violentes et persistantes avec vomissements qui ne soulagent pas, langue propre

diarrhée avec selles écumeuses, dysentériques, survenant en automne (ou hiver doux)quand des journées douces précèdent des nuits très froides.


Mercurius Solubilis (ou vivus): diarrhée de selles acqueuses et verdâtres survenant la nuit, précédées de douleurs très violentes et impression de ne jamais vider son intestin

langue très blanche, salivation avec grande soif, transpiration surtout la nuit.


Phosphorus: nausées et vomissements: ne peut rien boire ni manger car c'est immédiatement rejeté et pourtant la personne a une sensation de vide à l'estomac et de faim


Podophyllum: diarrhée le matin de bonne heure (2h à 4h) avec douleurs violentes améliorées allongé sur le ventre et par la friction.


Veratrum Album: vomissements avec diarrhée violente abondante aggravée après avoir bu et au moindre mouvement, toujours accompagnée d'une sensation de froid glacé de tout le corps et/ou de sueurs froides, suivies d'une grande fatigue.


Ces médicaments sont des médicaments donnés en aigu dès les premières heures: en 7 CH toutes les heures à espacer en fonction de l'amélioration.


Bibliographie

Drs L.VAnnier et J.Poirier Précis de matière médicale Doin ed.

Dr H. Leduc L'homéopathie à l'écoute de l'enfant Ed.D.Hatier

 

 

Tag(s) : #conseils